CNRS Ministère des Affaires Etrangères

Rechercher





Accueil > La recherche au CFEE > Axes et programmes de recherche > Axe 3. Transformations sociales et politiques dans la Corne de l’Afrique contemporaine

Les migrations de/dans la Corne de l’Afrique

Membres : David Ambrosetti (CFEE), Boris Adjemian (IMAF), Fesseha Berhe (Université de Mekelle), Samson Abebe Bezabeh (EHESS, African Studies Centre à Leiden), Julia Blocher (Université de Liège, Sciences Po Paris), Giulia Bonacci (IRD, URMIS, Université de Nice Sophia-Antipolis), Alice Franck (CEDEJ Khartoum), Benoît Gaudin (Addis Ababa University - IRD), Katarzyna Grabska (IHEID Genève, CEDEJ Khartoum), Dominique Harre (CFEE), Margaux Herman (CFEE), Simon Imbert-Vier (IMAF), Omar Ismael (Centre d’étude et de recherche de Djibouti), Clara Lecadet (EHESS), Thomas Osmond (Université d’Addis-Ababa / CFEE), Géraldine Pinauldt (Université Paris 8 / CFEE), Sebabatso Manoeli (Oxford University), Tesfaye Tafesse (Université d’Addis-Abeba), Hélène Thiollet (CNRS, Sciences Po Paris).

Les centaines de migrants éthiopiens, érythréens, somaliens et djiboutiens décédés à proximité des rivages de l’Europe du Sud ont attiré l’attention politique vers des zones jusque-là considérées comme marginales voire extérieurs aux champs migratoires européens. Les formes de mobilités à l’œuvre dans la Corne de l’Afrique, multiples et anciennes, font partie des dynamiques sociopolitiques et économiques qui façonnent la sous-région. C’est en particulier le cas de la relation entre le pastoralisme et les migrations intérieures générées par les déséquilibres de développement économique, l’urbanisation, et la modification des modes de vie et de relations sociales, et ce dans un contexte de très forte instabilité politique, économique et environnementale. Les échelles locales de la mobilité intérieure (qu’elle soit « volontaire » ou « forcée ») ne doivent donc pas être isolées des dynamiques transfrontalières, dont elles font partie. L’observation des flux de migrants, de réfugiés et de déplacés aux frontières somalo-kényane, érythréo-éthiopienne, soudano-ougandaise, tchado-soudanaise, égypto-soudanaise etc., ainsi qu’à travers la mer Rouge, ont montré que les trajectoires de réfugiés et de migrants formaient souvent une succession d’étapes et d’itinéraires, d’allers-retours, de migrations pendulaires. Migrations saisonnière et déplacements de populations chassées par la violence, les conflits ou la sécheresse, se mêlent aux mouvements de migrations régionaux vers des espaces ou des pays tiers jugés plus sûrs ou plus amènes pour y réaliser un projet migratoire de vie ou de survie.

Le nouveau programme de recherche du CFEE sur ce thème s’intéresse ainsi :

- aux migrations intra-régionales essentiellement liées aux conflits mais aussi aux catastrophes économiques et climatiques ;

- aux migrations vers les pays du Golfe producteurs de pétrole via le Yémen ;

- aux migrations vers les pays de l’OCDE, incluant Israël, via l’Égypte et la Libye puis la méditerranée.

Il inclut dans son analyse :

- les conditions d’accès à l’exil entre plusieurs échelles de mobilités, et selon les sous-groupes étudiés (en particulier les différences de genre, mais pas seulement),

- également les politiques publiques internationales et destinées à limiter ou accompagner ces mouvements,

- ce qui renvoie aussi à la mixité des « statuts » reconnus à ces flux, tenant à la pluralité et la conjugaison des motivations d’un départ ou d’un retour, qui obligent à considérer conjointement réfugiés, déplacés, demandeurs d’asile, migrants dits économiques et migrants dits « irréguliers », selon les spécificités des lieux de départ,

- sans oublier la manière dont la migration agit et transforme les groupes de migrants sur les plans identitaires, socio-économiques, de statut.

Si les problématiques contemporaines liées aux migrations sont privilégiées, l’histoire des diasporas éthiopiennes et en Éthiopie fournit également un éclairage précieux sur ces dynamiques.

Ce programme s’insère dans une dynamique sous-régionale plus large. Le CFEE, l’antenne du CEDEJ à Khartoum (Alice Franck et Katarzyna Grabska) et Hélène Thiollet à Sciences Po Paris œuvrent à développer un réseau de recherches inter-IFRE sur les migrations de/dans la Corne de l’Afrique. Ce projet se développe à partir d’un moment clé : la tenue d’un colloque sur la question à Khartoum du 16 au 18 novembre 2015, avec le soutien du Fonds d’Alembert de l’Institut français, des ambassades de France en Ethiopie et au Soudan, des Instituts français à Djibouti et au Soudan, Sciences Po, l’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’Institut des Hautes études internationales et de développement de Genève (IHEID), l’Université américaine du Caire, le Centre des droits de l’homme de l’Université de Pretoria et Mokoro Ltd.

Ce colloque et d’autres rencontres également organisées sur ce thème donnent lieu à des publications.

Responsable du programme de recherche du CFEE sur les femmes et le genre dans la Corne, Margaux Herman est également engagée dans ce programme sur les migrations pour favoriser le dialogue entre spécialistes de deux thématiques. Les migrations qu’elles soient internationales (Sud-Nord), régionales (Sud-Sud), ou national (rurale-urbaine), affectent les femmes à différentes échelles et remodèlent les rapports établis entre les hommes et les femmes, que ce soient dans la zone "d’accueil", au cours de leurs trajets ou encore dans la société d’origine. Les motivations de la migration sont elles aussi variées, liées à des enjeux économiques, sociaux et familiaux ou politiques.

Actualités

Suivez les actualités de ce programme sur le blog du CFEE :
https://cfee.hypotheses.org/category/divers/actualites-de-nos-programmes-news-from-our-programs/migrations-infrom-the-horn

Bibliographie

Adjemian, Boris. 2015. « Foyers de l’émigration et mémoires du temps de l’immigration arménienne en Éthiopie au vingtième siècle ». In V. Baby-Collin, S. Mazzella, S. Mourlane, P. Sintès, C. Regnard (dir.), Migrations et temporalités en Méditerranée, XIXe-XXIe siècle, MMSH / Actes Sud, (à paraître).

__ 2015 « Immigrants and Kings : Foreignness in Ethiopia, through the Eye of Armenian Diaspora », African Diaspora 8 (2015), p. 1-19.

__ 2014 « Évaluer la part de l’héritage dans les mémoires de passés douloureux », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, mis en ligne le 29 septembre 2014. Lien

__ 2014 « De l’expérience migratoire à l’écriture d’un Grand Récit : le mythe de l’adoption dans la mémoire des immigrations arméniennes en Éthiopie », L’Homme. Revue française d’anthropologie, no211, juillet-septembre 2014, p. 97-116.

__ 2013. La fanfare du négus. Les Arméniens en Éthiopie (XIXe-XXe siècles), Paris, Éditions de l’EHESS, collection « En temps & lieux », 352 p.

__ 2013 « Ras Täfäri dans la mémoire de l’immigration arménienne en Éthiopie », Annales d’Éthiopie, no 28, p. 133-155.

__ 2013 « Du récit de soi à l’écriture d’un Grand Récit : une autobiographie collective arménienne en Éthiopie », Diasporas. Histoire et sociétés, no 22, p. 139-153.

__ 2013 « La fanfare arménienne du négus. Représentations des étrangers, usages du passé et politique étrangère des rois d’Éthiopie au début du XXe siècle », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, no 119, p. 85-97.

__ 2012 « L’invention d’un homeland arménien en Éthiopie : exil et sédentarité dans l’écriture d’une mémoire d’hôtes en diaspora », Tracés. Revue de sciences humaines, no 23 (2012), p. 41-61.

__ 2012 « Les Arméniens en Éthiopie, une entorse à la “raison diasporique” ? Réflexion sur les concepts de diaspora marchande et de minorité intermédiaire », Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 28 (3), p. 107-126.

__ 2011 « Une visite au cimetière arménien d’Addis Abeba. Éléments pour la connaissance d’une diaspora et de ses pratiques funéraires en Éthiopie », Afriques, 03 / 2011, mis en ligne le 17 janvier 2012. Lien

Bezabeh, Samson A. 2015. (Forthcoming in Fall) Subjects of Empires/Citizens of State : Yemenis in the Port of Djibouti and its Hinterland. Cairo/ New York : The American University in Cairo Press.

__ 2015. “Living Across Digital Landscapes : Muslims, Orthodox and Indian Guru in Urban Ethiopia”. In Rosalind Hackett and Benjamin Soares (eds) New Media and Religion in Africa. Indiana University Press.

__ 2012.“Mythical Roots, Fantasmic Realities and Transnational Migrants : Yemenis Across the Gulf of Aden”. Cyber Orient, Vol. 6, Issue 2.

__ 2011. Citizenship and the Logic of Sovereignty in Djibouti. African Affairs, 110/441, 587-606.

__ 2011. “Yemeni Families in the Early History of Addis Ababa, Ethiopia ca.1900-1950 : A Revisionist Approach in Diasporic Historiography”. Cahiers d’Études Africaines, LI (4) No.204, pp. 893-919.

__ 2010. Muslim Hadramis in “Christian Ethiopia”. Journal of Muslim Minority Affairs, Vol. 30, No.3, pp. 333-343.

Blocher, Julia. 2015. “Climate Change and Environment Related Migration in the European Union Policy : An Organizational Shift towards Adaptation and Development.” In Rosenow, Kerstin and François Gemenne (eds) Organizational Perspectives on Environmental Migration. London : Springer (Forthcoming).

Blocher, Julia, Garbaoui, Dalila, and Vigil, Sara. 2015. "West Africa’s Role in Pioneering Protection Mechanisms for Cross-border Disaster Displacement.” Forced Migration Review (Forthcoming).

Bonacci, Giulia. 2015. Special Issue Guest Editor, Introduction, « In and Out of Ethiopia. Migrations, Diasporas and Contemporary Ethiopia », African Diaspora (8) : 1-13.

__ 2015. « Mapping the Boundaries of Otherness. Naming Caribbean Settlers in Ethiopia », African Diaspora (8) : 34-50.

Gemenne, François, and Blocher, Julia, 2015. “How can migration support adaptation ? Different options to test the migration-adaptation nexus.” The Geographic Journal (Forthcoming).

Gemenne, François and Julia Blocher. 2015. "Discourses, perceptions and misconceptions of environmental migration scenarios in Europe.” In Carmen Meinert and Claus Leggewie (eds.). Nature, the Environment and Culture in Europe. Leiden : Brill (Forthcoming). Lien.

Grabska, Katarzyna, and Horst, Cindy. 2015. “Flight and Exile : Uncertainty in the context of conflict-induced displacement”, Social Analysis, vol. 59(1).

Grabska, Katarzyna. 2015. “Threatening mini skirts” ? : returnee South Sudanese adolescent girls and social change’, in Lisa Akensson and Maria Eriksson Baaz (eds), Africa’s New Developers ?, Zed Books.

Grabska, Katarzyna, and Fanjoy, Martha. 2015. " ‘And when I become a man’ : trans-local coping with precariousness and uncertainty among returnee men in
South Sudan", Social Analysis, vol.59(1).

Grabska, Katarzyna, 2014. Gender, identity home : Nuer repatriation to South Sudan, James Currey : Oxford.

__ 2013. "The Return of Displaced Nuer in Southern Sudan : Women Becoming Men ?", Development and Change, vol. 44, no.5, p. 1135-1157.

__ 2012. "Marrying on credit : the burden of bridewealth in the context of post-war return of southern Sudanese refugee youth", Forced Migration Review, Issue 40, August.

__ 2011. "Constructing ‘modern gendered civilised’ women and men : gender mainstreaming in refugee camps", Gender and Development, 19(1), p. 81-93.

__ 2010. "Lost Boys, Invisible Girls : Stories of Marriage Across the Borders", Gender, Place and Culture, vol.17(4).

Grabska, Katarzyna, and Al-Sharmani, Mulki, 2009. "Diasporic African Refugees : Ambivalent Status and Cosmopolitan Struggles in Cairo", in Singerman D. and Amar P. (eds) Re-making Cairo : Politics, Culture, and Urban Space in the New Globalized Middle East, Volume II, AUC Press.

Grabska, Katarzyna, and Mehta, Lyla (eds), 2008. Forced Displacement : Why Rights Matter ?, Palgrave MacMillan : London.

Grabska, Katarzyna, 2006. "Marginalization in the Urban Spaces of the Global South : Urban Refugees in Cairo" Special Issue : Urban Refugees, Journal of Refugee Studies, vol. 19, n° 3.

Imbert-Vier, Simon, « Migrazione e costruzione di una identità gibutina (1947-1981) », in Isabella Rosoni, Uoldelul Chelati Dirar (ed.), Votare con i piedi. La mobilità degli individui nell’Africa coloniale italiana, edizioni università di Macerata, 2012, p. 313-322 ; publié en français : « Migrations et construction de la “djiboutienneté” (1947-1981) », Études de l’IRSEM, n° 24, 2013, p. 34-42

Lecadet Clara, 2016, Le manifeste des expulsés. Errance, survie et politique au Mali, Ateliers Henry Dougier, à paraître.

__ 2015, “Europe confronted by its expelled migrants”, in De Genova N. (ed.), The Borders of “Europe” : Autonomy of Migration, Tactics of Bordering, Duke University Press, à paraître.

__ 2015, “Refugee politics : self-organized “government” and protests in the Agame refugee camp (2005-2013)”, Journal of Refugee Studies, à paraître.

Lecadet, Clara, et Agier, Michel, 2014, Un monde de camps, Paris, La Découverte.

Lecadet Clara, 2014, « Ghettos, deportation without a voice », in Anderson, B., Keith, M. (ed.) Migration : The Compas Anthology, p. 157-159, Oxford, COMPAS.

__ 2013, "From migrant destitution to self-organization into transitory national communities : the revival of citizenship in post-deportation experience in Northern Mali" in Anderson, B., Gibney, M. et Paoletti, E. (dir.), The Social, Political and Historical Contours of Deportation, New York, Springer, p. 143-158.

__ 2012, « Expulsions et prises de parole au Mali : quand le politique se récrie en ses marges », Le sujet dans la cité, Actuels n° 1, p. 113-127.

__ 2010, « ’Itinéraires de la faim’ des migrants subsahariens expulsés d’Algérie au Mali », Anthropology of Food, n° 7.

Thiollet, Hélène. 2015 (forthcoming). Migrations en Méditerranée. Permanences et mutations à l’heure des revolutions et des crises [Migration in the Mediterranean. and Changes and continuities in times of revolutions and crises], with Camille Schmoll and Catherine Wihtol de Wenden, CNRS éditions.

__ 2015. “Les migrations en Arabie saoudite” [Migration in Saudi Arabia] and “Le Yémen, entre asile et migrations”[Yemen, between asylum and migration], in Gildas Simon, Thomas Lacroix (eds.), Dictionnaire géo-historique des migrations internationales dans le monde, Paris, Armand Colin.

__ 2015. “The Regional Politics of Labor Import in the Gulf Monarchies”, in Marion Manizzon, Gottfried Zurcher and Elisa Fornale (eds.), Handbook of Law and Policy of International Labour Migration, Basingstoke : Palgrave.

__ 2014. “From Migration Hub to Asylum Crisis : The Changing Dynamics of Contemporary Migration in Yemen”, Why Yemen Matters. A Society in Transition, Saqi Books, p.265-285.

__ 2013. “Migrations, exils et printemps arabes” [Migration, Exil and the Arab Springs], Afrique du Nord Moyen Orient. Mondes émergents, Paris : La Documentation Française.

__ 2012. “Pratiques et représentations de l’émergence” [Practices and representations of emergence], Critique internationale 3/2012 (n° 56), p. 9-16.

__ 2011. “Migration as Diplomacy : Labour Migrants, Refugees and Arab regional politics in the oil rich countries”, International Labor and Working Class History (79) : p.103-121.

__ 2010. “Nationalisme ordinaire et nationalisme d’Etat en Arabie Saoudite : la Nation saoudienne et ses immigrés” [State nationalism vs Banal Nationalism in Saudi Arabia], Raisons politiques, n°37, February, p. 89-102.

__ 2009. “Mobilité dans la Corne de l’Afrique” [Mobility in the horn of Africa : humanitarian emergency and security constraint], Migrations Société vol.21 n°121, January, p.75-88.